<[if lt IE 7]>



Cours de Batterie
Stéphane GEILLE

3, Impasse Delcourt
91100 Corbeil Essonnes
Tél : 06-70-20-49-14
& 01-64-96-33-82

myspace
Ecole du réseau hgt
Hervé Georges Torcheux

pédagogie - présentation :  page 1 / 2    suivante   

PEDAGOGIE DE L'ECOLE            


L'école a été créée pour accueillir des batteurs débutants ou confirmés, qu'ils veuillent simplement s'amuser, ou bien développer leurs connaissances de l'instrument.

 

La philosophie de l'école en quelques points :

cours batterie

Utiliser les outils pédagogiques à disposition afin de répondre individuellement aux envies et aux besoins de chaque élève.

Fournir aux élèves les bases techniques et musicales nécéssaires à leur progression.

Faire en sorte que l'élève prenne du plaisir, tout en progressant.

 









Par conséquent, on ne trouvera pas ici de programme rigide. Chaque élève ayant des attentes particulières, la façon d'aborder tel ou tel type de travail, de musique, ou d'exercice, variera en fonction.

Néanmoins, comme tout processus d'apprentissage, il ne peut se faire n'importe comment.

 

Voici donc les principes fondamentaux de la pédagogie de l'école :


batterie





batteries





cymbale


- On apprend à marcher avant d'apprendre à courir. De même, l'apprentissage va du simple vers le complexe, et ce, pas à pas. Il sera donc inutile d'envisager de travailler des morceaux difficiles si l'on a déjà du mal à tenir le tempo ( par exemple).

- Mieux vaut un petit village bien fait qu'une grande ville en ruine. Le second principe sera donc de ne pas brûler les étapes. Il faut du temps et de la pratique pour devenir un bon batteur, mais un travail mal ou pas dirigé ralentit la progression ( dans le meilleur des cas ), et peut complètement scléroser votre jeu.

- Le troisième principe sera de porter une grande attention au corps ( position, tenue des baguettes, respiration, crispations...) de manière à ne pas gêner le processus d'apprentissage, et à éviter les problèmes de tendinites, de dos... Une attention toute particulière sera portée sur la respiration.

- Le quatrième principe sera de sensibiliser l'élève à entendre ce qui, dans son jeu, ne fonctionne pas ( oreille) . S'écouter, et écouter le contexte ( musique, métronome...), pour voir si l'on est en place, si on accompagne bien. Meilleure est l'accuité de l'élève à ses propres "défauts", plus efficace sera son travail et rapide sa progression, et plus de plaisir il aura à jouer.

- Le cinquième principe sera d'essayer d'ouvrir les élèves à tous les niveaux: Au niveau de son jeu, de son oreille, des styles de musiques, des batteurs, des groupes... quel que soient leurs styles.
Pour en savoir plus...


Je veux prendre des cours


Enfin, il paraissait important de préciser un dernier point:
Le solfège, tout comme la technique, ne sont pas une finalité pour l'école. On ne s'en sert que comme outil pédagogique qui accélère le progrès de l'élève, ainsi qu'à des fins musicales. Si la musique est un langage, le solfège est sa représentation écrite et la technique son vocabulaire. Néanmoins, le professeur sera seul juge de ce que l'élève devra travailler pour arriver efficacement à ses fins, même si, là aussi, l'élève aura son mot à dire.

Tarifs des cours

pédagogie - présentation :  page 1 / 2  Page suivante...